Besoin de conseils pour votre projet ?

SPEAR
01 84 20 07 73
emprunteur@spear.fr
www.spear.fr
Le plan de financement d’un projet responsable

Découvrez les définitions et enjeux relatifs au capital (fonds propres), à la dette (crédit bancaire), aux subventions ainsi qu'au crowdfunding.

Concepts financiers

Excédent Brut d'Exploitation et Résultat Net

L’excédent brut d’exploitation est un indicateur permettant de connaître la rentabilité réelle d’une entreprise, c’est-à-dire la rentabilité générée uniquement par son activité opérationnelle, indépendamment de ses politiques d’investissements et de financements.

Il se calcul en déduisant du chiffre d’affaire hors taxe toutes les dépenses qui ont servi à produire ce chiffre d’affaire, autrement dit en déduisant toutes les charges d’exploitation.

 

 

EBE = Valeur ajoutée + Subventions d’exploitation – Salaires et traitements (frais de personnel – Impôts et taxes

 

 

Un excédent brut d’exploitation négatif signifie que le chiffre d’affaires encaissé n’a pas suffi à couvrir les charges liées à sa réalisation. Votre activité économique n’est pas rentable.

L’EBE ne prend pas en compte dans son calcul les charges financières, ni les amortissements ni même les charges exceptionnelles liées à son exploitation, quand bien même elles entraineraient un résultat négatif pour l’entreprise.

 

Le résultat net mesure, lui, la performance globale d’une entreprise. C’est le dernier indicateur financier du compte de résultat. Il prend en compte toutes les activités de l’entreprise : activités opérationnelles, activités financières (placement, dettes) et activités exceptionnelles (subventions d’investissement).

 

 

Résultat net = résultat d’exploitation + résultat financier + résultat exceptionnel – Impôt sur les sociétés.

 

 

A noter que l’impôt sur les sociétés est calculé sur l’addition de ces trois résultats.

Lorsque le résultat net est positif alors on dit que la société a réalisé un bénéfice net. Lorsqu’il est négatif on dit que la société réalise un déficit ou une perte nette.

Le résultat net a vocation à rémunérer les associés et actionnaires sous forme de dividendes et/ou être placé en report à nouveau, en réserves ou incorporés au capital. Ainsi ce n’est pas meilleur indicateur de performance d’une entreprise. Il intéresse surtout les actionnaires. Le résultat d’exploitation de l’entreprise est un meilleur indicateur car il mesure la performance récurrente du cœur de métier de l’entreprise.

 

Exemple

 

Soit une entreprise qui affiche les soldes intermédiaires de gestion suivants. On suppose que le taux d’impôt sur les sociétés est de 33%. Voici son compte de résultat.

Compte de résultat

Année N

Chiffre d’Affaire

260 000

Ventes + production réelle

  1. 0

−Achats consommés

  1. 0

−Charges externes

25 000

=Valeur ajoutée

  1. 0

−Impôt et taxes

500

−Charges de personnel

15 000

= Excédent brut d’exploitation

  1. 0

−Dotations aux amortissements

10 000

Résultat d’exploitation

109 500

+ Produits financiers

0

−Charges financières

2 000

Résultat financier

-2000

Résultat courant

107 500

−Impôt sur les bénéfices (=Résultat courant/3)

35 830

Résultat net

71 670

 

Les ratios dérivés

L’EBE et le résultat net permettent de calculer des indicateurs financiers. Parmi les plus connus on trouve :

  • Le ratio EBE/capitaux investis pour financer l’exploitation vous permet d’obtenir la rentabilité économique du capital engagé et de savoir si vos investissements pour l’activité sont productifs

  • Le ratio EBE/chiffre d’affaires hors taxes permet de savoir si vous maîtrisez vos coûts.

  • Le ratio Résultat Net/ Chiffre d’affaire permet de déterminer le taux de rentabilité net de l’entreprise.

  • Le ratio Résultat net / Capitaux propres permet de déterminer la rentabilité des capitaux propres (return on equity)