Besoin de conseils pour votre projet ?

SPEAR
01 84 20 07 73
emprunteur@spear.fr
www.spear.fr
Le plan de financement d’un projet responsable

Découvrez les définitions et enjeux relatifs au capital (fonds propres), à la dette (crédit bancaire), aux subventions ainsi qu'au crowdfunding.

Le Crowdfunding

Panorama des plateformes

Les plateformes de crowdfunding s'organisent et se différencient les unes des autres, afin de répondre aux attentes des divers porteurs de projets et des multiples financeurs. Les plateformes se distinguent selon trois critères principaux :

  • l'entité du porteur de projet: particulier, entreprise ou association,
  • la nature du projet : entrepreneurial, solidaire, artistique...
  • le mode de financement : don, prêt ou investissement.

Aujourd'hui en France, les plateformes de finance participative se distinguent prioritairement par le mode de financement qu'elles proposent le don, le prêt ou l'investissement.

Le don

Forme la plus simple du crowdfunding, elle est celle qui récolte les sommes les plus élevées. Initialement pensé pour les projets artistiques, le don a été étendu aux innovations sociales par Babeldoor et Arizuka.

Ce nouveau type de don/contre-don repose sur la générosité des financeurs et leur volonté de contribuer à la réalisation d'un projet. A partir de 1 €, la contribution moyenne est de 45 €. Les montants demandés pour chaque projet varient souvent entre 1 000 € et 10 000 €. Bien-sûr, plus le montant demandé est élevé, plus la collecte est rude. D'autant qu'il ne suffit pas de publier son projet en ligne pour que pleuvent les financeurs. Cela demande une vraie implication du porteur de projet.

Tout d'abord le projet doit être solide tant au niveau du fond que de la forme. Les internautes ne financent pas des idées qui leur semblent bancales.

Le projet doit également prévoir une contrepartie à ses soutiens. Celle-ci diffère selon le montant apporté et doit être suffisamment conséquente et originale : une carte postale contre 10 €, un tirage photos contre 20 €, un livre dédicacé contre 50 €, etc.

Enfin la collecte ne peut se réaliser que si elle est amorcée par une communauté déjà existante.

Ces plateformes en identifient trois :

  1. la famille et les amis,
  2. les amis d'amis,
  3. les inconnus.

La collecte commence d'abord par la famille et les amis, qui en soutenant et en parlant de la collecte entraîneront leurs amis, qui, de fil en aiguille entraîneront des inconnus.

En revanche, si le montant demandé par le porteur de projet n'est pas entièrement collecté, les dons sont rendus aux financeurs et le porteur de projet n'en bénéficie pas, c'est pourquoi les porteurs de projet doivent bien évaluer la somme qu'ils demandent aux internautes, afin que la collecte soit à la hauteur.

Le prêt

Le prêt permis grâce au financement participatif est destiné aux structures de I'ESS qui souhaitent se créer ou se développer.

Actuellement, ces plateformes travaillent avec des banques partenaires qui octroient les crédits in fine, grâce aux soutiens financiers. Ainsi cela demande avant tout une bonne capacité de remboursement de la part des projets, ce qui implique des revenus réguliers. SPEAR est destinée aux structures de I'ESS et aux entreprises sociales sur des montants allant de 30 000 € à plusieurs centaines de milliers d'euros.

D'autres structures de financement sont en création et seront bientôt lancées.

L'investissement

Le financement participatif par investissement est destiné aux entreprises qui souhaitent réaliser des augmentations de capital.

Les plateformes d'investissement participatif permettent aux internautes de soutenir le projet d'une entreprise en souscrivant à des parts de capital de cette entreprise. Le financeur devient alors actionnaire de l'entreprise qu'il soutient. L'investissement permet à l'investisseur de réaliser des plus-values mais lui fait aussi courir un risque de perte en capital.

Aussi, il s'agit du meilleur moyen de participer à l'aventure entrepreneuriale, puisque les financeurs peuvent prendre part à la gouvernance de l'entreprise.

 

Louise Pharabod, SPEAR