Besoin de conseils pour votre projet ?

SPEAR
01 84 20 07 73
emprunteur@spear.fr
www.spear.fr
Le plan de financement d’un projet responsable

Découvrez les définitions et enjeux relatifs au capital (fonds propres), à la dette (crédit bancaire), aux subventions ainsi qu'au crowdfunding.

La Dette

Définition

Une dette est une somme d'argent due par un débiteur à un créancier. Ce dernier peut aussi bien être une banque, un organisme de crédit, qu'un propriétaire foncier, I'État,... Ainsi, une facture impayée représente une dette, tout comme ses impôts ou son loyer. Les entreprises ont recours à la dette pour financer leurs opérations à court, moyen ou long terme.

Pour autant, la dette la plus connue et la plus répandue est la dette bancaire, souscrite auprès d'une banque ou d'un établissement de crédit. Ce type de financement peut être utilisé aussi bien par des particuliers pour leurs projets (immobilier, consommation...) que par des créateurs d'entreprise, des associations et de grandes entreprises. Les établissements bancaires collectent des dépôts auprès de particuliers et d'entreprises. Ils utilisent ensuite cet argent pour octroyer des crédits à d'autres particuliers ou entreprises qui en ont besoin.

De ce fait, la dette bancaire n'a pas vocation à financer des opérations risquées, pouvant mettre en péril les dépôts des épargnants. Le crédit bancaire sert à financer des actifs pouvant générer sans trop d'incertitude un rendement suffisant, pour rembourser les annuités du crédit. Le plus souvent, il sert à financer des immobilisations corporelles (machines, mobilier), des biens immobiliers, des travaux, mais également des immobilisations incorporelles (brevets, site internet à vocation commercial) qui permettent d'augmenter de manière relativement sûre le chiffre d'affaires.

La banque doit également lutter contre les asymétries d'informations, c'est-à-dire la capacité des entreprises à utiliser les fonds empruntés pour un projet d'ordre privé et non professionnel. Pour éviter cette situation, la banque demande un apport personnel suffisant aux entrepreneurs, car ils sont investis dans leur société à hauteur de leurs apports. Elle demande également les factures ou les devis permettant de justifier les investissements de l'entreprise.

Il existe également différents types d'obligations, qui permettent aux investisseurs de prêter de l'argent à une entreprise. C'est un contrat dont les conditions sont déterminées par le chef d'entreprise et l'investisseur (montant, taux d'intérêt, conditions de remboursement,...).

Ce type de financement est généralement utilisé par des entreprises de tailles importantes, qui peuvent émettre sur des places de marché des titres obligataires, permettant de lever des sommes importantes.