Besoin de conseils pour votre projet ?

SPEAR
01 84 20 07 73
emprunteur@spear.fr
www.spear.fr
Le plan de financement d’un projet responsable

Découvrez les définitions et enjeux relatifs au capital (fonds propres), à la dette (crédit bancaire), aux subventions ainsi qu'au crowdfunding.

Le Capital

Définition

Les capitaux propres sont les fonds constitués par l'entreprise elle-même, à sa disposition à moyen et long terme. Ils sont composés en grande majorité du capital social (capital initial et augmentations de capital), des réserves (bénéfices non redistribués), du résultat de l'exercice et des subventions d'investissement. Les fonds propres sont essentiels car ils constituent une ressource stable de financement pour l'entreprise.

On distingue généralement les fonds propres des quasi-fonds propres, qui sont également une ressource durable classée dans le haut de bilan d'une entreprise. Ils ont des caractéristiques très similaires aux fonds propres.

Parmi les quasi-fonds propres, on peut distinguer les comptes courants d'associés, les prêts participatifs, les obligations convertibles...

Enfin, il est important de noter que les quasi-fonds propres peuvent dans certains cas être transformés en fonds propres.

Les capitaux propres, puisqu'ils sont une ressource stable et de long terme, apportent une solidité financière à l'entreprise. Ils représentent un matelas de sécurité pour les créanciers de l'entreprise. Ils représentent également une ressource en compétences pour l'entreprise. En effet, chaque nouvel associé peut avoir un apport stratégique clé.

Tout au long de son développement, l'entreprise va voir ses capitaux propres varier. Ses bénéfices peuvent faire augmenter ses capitaux propres, alors que ses pertes viennent au contraire les réduire. Si les pertes s'accumulent de manière trop importante, les capitaux propres peuvent devenir négatifs. Ce moment est alors dangereux pour l'entreprise, car ses emplois stables ne sont plus financés par des ressources stables.

Les créanciers ne sont plus assurés d'être remboursés en cas de défaut de paiement car le montant de la dette devient plus important que la valeur des actifs de l'entreprise (immeubles, matériel, etc.). La revente des actifs à leur valeur de bilan ne suffira pas à rembourser la dette.

Une entreprise dont les capitaux propres sont peu élevés par rapport à sa dette sera moins solide financièrement.

Plus les capitaux propres sont importants, plus l'entreprise est sûre de pouvoir résister à des difficultés passagères, et plus elle peut garantir sa pérennité.